Quels sont les coûts de fonctionnement d'un salon ?

Vous devez être sûr que vos recettes brutes couvriront l'ensemble de vos coûts d'exploitation et que vous parviendrez à dégager un bénéfice à la fin de l'année.

Les 3 postes budgétaires ci-dessous vous permettront de définir le plus précisément possible le rapport entre vos recettes et vos dépenses de fonctionnement, et d'estimer quel chiffre d'affaires mensuel vous devez viser pour que votre affaire soit profitable dès les premières années d'exploitation.

Les achats
Ce sont les produits et accessoires que vous devez acheter pour assurer le service à la clientèle et les produits que vous destinez à la revente, et dont vous devez disposer d'un stock permanent.

Les coûts de fonctionnement
La liste ci-dessous vous donne une idée de ce que vous allez devoir dépenser chaque année pour faire fonctionner correctement votre salon de coiffure. Tous ces postes de dépense apparaîtront dans votre bilan comptable et vous devez les contrôler en permanence afin d'éviter les "dérapages" ou les négligences. Vous pouvez télécharger une liste de tous ces coûts en sélectionnant le fichier de téléchargement 'Guide : Liste des Coûts Variables'.

dépréciation monétaire, petite caisse, publicité, réparations et maintenance, voitures de fonction, électricité, gaz, eau, déchets, eaux usées, voyages et déplacements professionnels, téléphone, fax, Internet, affranchissements, loyer, matériel de bureau, nettoyage et blanchissage, informatique, journaux, magazines, comptabilité, promotion, décoration et aménagements intérieurs, presse professionnelle, séminaires, assurances dommages, responsabilité civile, etc., taxe professionnelle, impôts locaux, conseil et coaching, Chambre de commerce, salaires et charges sociales, frais financiers, lecteur de carte bancaire, intérêts et/ou emprunts, donations, vêtements de travail, etc.

Les coûts salariaux
Ils représentent le poste budgétaire le plus important et il est toujours difficile de les réduire. Pour calculer leur montant total, ajoutez les salaires bruts de chaque salarié et toutes les charges sociales et autres taxes sur salaires, ainsi que les primes de précarité dues aux employés en CDD.

Le salaire et autres revenus de l'employeur lui-même doivent bien sûr être comptabilisés dans les coûts salariaux du salon.

En utilisant les outils de calcul ci-dessous, vous accéderez rapidement aux informations financières clés de votre salon, et pourrez adapter votre approche commerciale en conséquence. De plus, ASK Éducation vous propose des formations dédiées au business pour vous aider à développer au mieux votre salon.

plus tags